Tris questions à François Simon*

« Ces nouveaux modes d’exercice favorisent les installations »  Abonné

Publié le 09/05/2014

Les maisons de santé n’étaient que 240 en 2013, elles sont 436 en 2014 et seront 1 000 en 2015. Quel est votre sentiment sur cette croissance exponentielle ?

François Simon. L'Ordre ne peut que se féliciter du développement des maisons de santé. Dans la mesure où l'on sait que les médecins – les jeunes en particulier – ne veulent plus travailler seuls mais regroupés, ces nouveaux modes d'exercice les attirent et favorisent les installations. L'Ordre des médecins a contribué à faciliter ces regroupements en faisant évoluer la déontologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte