Bernard Debré cingle la maladie diplomatique de Claude Bartolone et l'accuse d'arrêts "de complaisance"

Publié le 16/12/2015
.

.
Crédit photo : Rémi Jouan

Le Professeur Bernard Debré, ne ménage pas Claude Bartolone, absent du perchoir depuis mardi après-midi après sa défaite aux régionales en Ile-de-France et arrêté dix jours pour des problèmes cardiaques, selon son entourage. "Vous avez eu peur de revenir mardi 15 et mercredi 16 lors des questions au gouvernement. Il vous fallait trouver une excuse… et vous l’avez trouvée", accuse le député de Paris dans une lettre ouverte publiée sur son site internet.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)