Ban Ki-Moon : éliminer l’excision en une génération

Publié le 01/11/2014

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à Nairobi à mettre fin à l'excision, en lançant avec le quotidien britannique The Guardian une campagne mondiale contre cette pratique. "La mutilation des filles et des femmes doit cesser au cours de cette génération, notre génération", a-t-il lancé depuis le siège régional de l'ONU dans la capitale kényane, appelant "les hommes et les garçons à soutenir le combat contre les mutilations génitales féminines".

Selon l’UNICEF, les mutilations sexuelles sont surtout pratiquée sur les fillettes et les adolescentes, mais dans certains pays largement aussi sur des bébés de moins d'un an. L'OMS recense plus de 125 millions de victimes d'excision dans 29 pays d'Afrique et du Moyen-Orient. L'Unicef note que la pratique est aussi en hausse en Europe, en Australie, au Canada et aux Etats-Unis, notamment parmi les immigrantes venues de ces régions.


Source : legeneraliste.fr