Aux Etats-Unis, le niet de la Cour suprême à l'offensive des anti-ivg texans

Publié le 28/06/2016
supreme court

supreme court
Crédit photo : 350z33 / Wikimedia Commons

La Cour suprême des Etats-Unis a réaffirmé lundi avec force le droit des femmes à l'avortement. Cette décision majeure devrait freiner les velléités des anti-IVG, de plus en plus marquées outre-Atlantique. En l'espèce, la Cour suprême a jugé illégale une loi de 2013 au Texas qui impose aux cliniques pratiquant des avortements de posséder un plateau chirurgical digne d'un milieu hospitalier. Le même texte obligeant par ailleurs les médecins qui pratiquent des IVG à disposer d'un droit d'admission de leurs patientes dans un hôpital local.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)