Conseil de l’Ordre et CARMF

Au secours des médecins  Abonné

Publié le 20/06/2014

Le Fonds d’Action Sociale de la CARMF et le Conseil de l’Ordre ont élaboré deux mesures destinées à venir en aide aux médecins en détresse :

› Une aide à la reprise progressive de l’activité qui permet au médecin de conserver ses indemnités journalières tout en travaillant à temps partiel ;

› La suppression du délai de carence de 90 jours à la condition que le médecin signe un contrat d’engagement de soins.

Ces deux mesures permettent aux praticiens d’arrêter leur activité momentanément sans risque financier majeur.


Source : Le Généraliste: 2688