Accessibilité : bras de fer entre libéraux de santé et pouvoirs publics

Publié le 30/01/2014

Crédit photo : GARO/PHANIE

Alors que la sénatrice Claire-Lise Campion doit achever la semaine prochaine sa concertation sur l’’accessibilité des lieux accueillant du public, l’ambiance est de plus en plus tendue entre les représenants des professionns libérales et notamment de santé et les pouvoirs publics. Après l’UNAPL, l’UNPL (Union Nationale des professions de santé) vient de claquer la porte de la concertation, estimant aussi que ses demandes d’aménagements pour les médecins n’ont pas été entendues.

De leur côté, MG France et la FMF réclament que la possibilité de faire des visites auprès des personnes handicapées vaille dispense de mise aux normes de l’accessibilité pour les cabinets des médecins généralistes. MG France propose que la visite du médecin traitant au domicile de ces patients handicapés soit, de fait, "considérée comme une réponse satisfaisante aux difficultés actuelles d'accès aux soins de ces personnes." Et que que cette solution soit officiellement validée "sans que chaque médecin ou professionnel de proximité soit obligé de demander une dérogation à la commission ad hoc."


Source : legeneraliste.fr