Zapping

A vos antigènes HbS !  Abonné

Publié le 16/05/2014

Selon les conclusions du dernier article du BEH sur les caractéristiques des patients souffrant d’hépatite B chronique, les délais d’orientation des patients vers des services experts en hépatologie sont trop longs (plus de 2 ans) et le repérage des patients à risque d’infection par le virus de l’hépatite B (VHB) très insuffisant, moins de 15% des patients nés en zone d’endémicité modérée ou forte étant dépistés sur la base des facteurs de risque. L’hépatite B chronique est définie par la persistance de l’AgHBs depuis au moins six mois. La France est un pays de faible endémicité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte