Vincent Lambert est mort, la fin d'une décennie de bataille juridique ? [Infographie]

Par
Publié le 11/07/2019
Huit jours après le début de l'arrêt des traitements, Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif, est mort ce jeudi au CHU de Reims. Devenu symbole du débat sur la fin de vie en France, son décès mettra-t-il un point final à plus de 10 années de bataille judiciaire ?

« Soulagement » pour une partie de la famille, « crime d'État » selon les avocats des parents. Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis presque onze ans devenu symbole du débat sur la fin de vie en France, est décédé ce jeudi au CHU de Reims, huit jours après l'arrêt de ses traitements.

« Vincent est décédé à 8 h 24 ce matin », a annoncé François Lambert, neveu de cet ancien infirmier de 42 ans victime d'un accident de la route en 2008.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)