Infectiologie

VIH : RENFORCEMENT DU DÉPISTAGE CIBLÉ  Abonné

Publié le 31/03/2017
La HAS actualise ses recommandations de dépistage du VIH et met l'accent sur les populations à risque particulier de contamination par voie sexuelle, sanguine ou en fonction du pays d'origine pour les migrants. Elle conserve sa recommandation de 2009 de dépistage une fois dans la vie de 15 ans à 75 ans.
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

En France, près de 150 000 personnes sont atteintes par le VIH dont 20 % l’ignorent : c’est « l’épidémie cachée ». L’épidémie est principalement alimentée par ces personnes non diagnostiquées, en particulier pendant la période de primo-infection où le risque de transmission est maximal. Par ailleurs, depuis plusieurs années, le nombre d’infections nouvellement découvert stagne autour de 7 000/an et 40 % des personnes nouvellement diagnostiquées le sont à un stade tardif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte