Sommeil

Vers des traitements moins contraignants pour les apnées ?  Abonné

Publié le 09/01/2015
Chronobiologie, psychiatrie... Cette année encore, le Congrès du sommeil a permis d’aborder toutes les facettes de la discipline. Mais c’est surtout le syndrome d’apnée obstructive qui était à l’honneur avec une attention particulière portée aux nouvelles alternatives thérapeutiques moins contraignantes que la PPC.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Artillerie lourde ou infanterie plus légère ? Si la ventilation par pression positive continue (ou PPC) est considérée comme le gold standard pour le traitement des syndromes d’apnées obstructives du sommeil (SAOS), son caractère contraignant a conduit à rechercher d’autres alternatives moins lourdes et mieux acceptées par les patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte