Végétalisme, dissuader ou accompagner ?  Abonné

Publié le 20/09/2019
Veget

Veget
Crédit photo : SPL/PHANIE

Ces dernières années, de nombreux spécialistes ont mis en garde contre les régimes déviants, orthorexiques et potentiellement délétères chez l’enfant, comme le végétalisme ou le véganisme et tous les régimes d’exclusion (sans produits carnés, sans produits laitiers, etc.). Certains ont des répercussions sociales mais pas nutritionnelles, comme le “sans gluten. Ça n’est pas le cas du végétalisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte