Variabilité glycémique : un nouvel élément pronostique chez le diabétique  Abonné

Publié le 13/04/2018
Tubes

Tubes
Crédit photo : KEVIN CURTIS/SPL/PHANIE

Un consensus international sur le monitoring continu du glucose (2017) a pris acte de l’insuffisance des mesures ponctuelles de la glycémie et de l’HbA1c pour déterminer le contrôle glycémique, et de la nécessité de tenir compte de la variabilité glycémique (VG) dans les futurs essais cliniques. « Réduire la variabilité glycémique doit devenir un objectif supplémentaire, car elle est délétère, aussi bien à court terme avec les hypoglycémies, qu’à long terme avec un effet délétère sur la macro et la microangiopathie », avertit le Pr Paul Valensi, diabétologie (Bondy).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte