VAGINOSES  Abonné

Publié le 10/06/2016

Une vaginose correspond à un déséquilibre de la flore vaginale avec remplacement des lactobacilles (flore de Döderlein) par des micro-organismes commensaux, type anaérobies, Mycoplasma hominis et Gardnerella vaginalis.

Jusqu’à un tiers des femmes sexuellement actives souffrent de vaginoses. La plupart ne consultent pas, ou très tardivement, jugeant le sujet trop gênant voire tabou. Le retentissement social, professionnel, sexuel et sur l’estime de soi peut être majeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte