Rhumatologie

VACCINS ET RHUMATISMES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES  Abonné

Publié le 09/12/2011
Treize recommandations européennes sur l’épineuse question des vaccinations chez les patients porteurs de maladies inflammatoires chroniques auto-immunes traités ou non par immunomodulateurs ou immunosuppresseurs viennent d’être publiées.

L'augmentation du risque infectieux lors de certaines affections rhumatologiques inflammatoires chroniques est connue, et certaines thérapeutiques, notamment biothérapeutiques et immunomodulatrices (antiTNFα et les anticorps monoclonaux) peuvent l’accroître. Le risque infectieux est ainsi multiplié par 2 avec les anti-TNFα (1). La surveillance et la prévention du risque infectieux sont donc un élément essentiel du suivi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte