Vaccination, l’obligation n’a pas tout réglé  Abonné

Publié le 28/09/2018
Si la confiance en la vaccination paraît en partie revenue, les taux de couverture restent insuffisants, notamment parmi les adolescents. Et l’information du public comme des professionnels doit être renforcée.
Vaccins

Vaccins
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Neuf mois après l'extension de l'obligation vaccinale à 11 maladies pour les nourrissons nés depuis le 1er janvier 2018, il est trop tôt pour en évaluer l'impact sur les taux de couverture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte