Exercice

Vaccination : deux poids, deux mesures  Abonné

Publié le 25/11/2016
Selon une étude récente, 60 % des généralistes ont des pratiques vaccinales plus interventionnistes avec leurs enfants qu’avec leurs patients.

Les pratiques vaccinales des généralistes français diffèrent selon qu’elles s’adressent à leurs patients ou à leur famille. Telle est la conclusion d’une étude de la revue Clinical Microbiology and Infection.

Dans ce travail, les auteurs ont interrogé 1 038 généralistes ayant au moins un enfant âgé de 2 à 25 ans. Si 37 % déclarent vacciner avec la même conviction patients et enfants, 60 % admettent avoir une attitude discordante, avec globalement une position plus interventionniste à l’égard de leur descendance que de leur patientèle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte