Vaccin anti HPV Cervarix : bientôt 2 doses plutôt que 3 ?

Publié le 11/01/2014

Alors qu’en France la vaccinnation anti HPV se fait en 3 injections, le vaccin anti HPV Cervarix vient d’obtenir une AMM européenne pour un schéma vaccinal en 2 doses, indique le laboratoire GlaxoSmithKline dans un communiqué.

Cette modification d’AMM est basée sur les résultats de deux études cliniques qui ont évalué l’immunogénicité et la tolérance de deux doses de Cervarix. Les résultats montrent que sur ces deux plans, le schéma bi-doses administré à des jeunes filles de 9 à 14 ans fait aussi bien qu’une vaccination en trois temps.

En dehors de l’Union Européenne, ce protocole en deux doses est déjà approuvé dans 12 pays. En toute logique la France devrait se faire l’écho de la décision européenne et le HCSP devrait modifier d’ici peu ses recommandations dans le sens d’une vaccination en 2 doses chez les jeunes filles jusqu’à 14 ans. En revanche « le schéma en trois doses sera toujours indiqué dans la notice pour les jeunes filles et femmes âgées de 15 ans et plus » précise le GSK.

L’amélioration de la couverture vaccinale en ligne de mire

La diminution du nombre d’injection « pourrait conduire à une meilleure couverture vaccinale et par conséquent à une amélioration de la protection contre le cancer du col de l’utérus dans le monde » espère le laboratoire.

Début 2013, un avis du HCSP avait déjà modifié le schéma vaccinal anti HPV en rabaissant l’âge de la vaccination désormais recommandée dès 11 ans contre 14 auparavant. Avec là encore, la volonté d’améliorer l’acceptation de cette vaccination encore boudée par une grande partie des adolescentes et de leur parents. En 2012, seulement ¼ des jeunes filles de 25 ans avait réalisée une vaccination complète selon l’enquête Vaccinoscopie.


Source : legeneraliste.fr