UTILISATION DES ALLERGÈNES MOLECULAIRES POUR LE DIAGNOSTIC  Abonné

Publié le 14/03/2014

Actuellement, la recherche d’IgEs dirigées contre des allergènes hautement purifiés permet de différencier sensibilisation et allergie et d’estimer la sévérité de l’allergie et d’évaluer ses risques de persistance (1-3). Il est possible d’effectuer le dosage sérique des IgEs dirigées contre un allergène individuel ou de doser les IgEs (avec très peu de sang) contre un grand nombre d’allergènes à l’aide d’une biopuce (ImmunoCAP® ISAC).

Diagnostic plus précis d’une allergie

Exemple de l’arachide

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte