Une veste pour la vie  Abonné

Publié le 30/03/2018
Défribrillateur

Défribrillateur
Crédit photo : Zoll

En post-infarctus, certains patients ayant une FEVG altérée présentent un risque accru de dysrythmies cardiaques et sont éligibles à un défibrillateur implantable. Cependant, du fait de l’existence d’arythmies temporaires qui surviennent en post-IDM immédiat mais s’amendent par la suite, cette intervention n’est préconisée qu’après un délai de 40 à 90 jours. Pour passer ce cap, il a été proposé d’utiliser un gilet défibrillateur externe de type LifeVest (voir photo). Cette stratégie a été testée dans l’étude Vest avec des résultats mitigés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte