ORL

UNE TUMÉFACTION PRÉ-AURICULAIRE INDOLORE  Abonné

Publié le 16/05/2019
Une tuméfaction pré-auriculaire signe généralement une atteinte parotidienne. L'adénome pléomorphe est la lésion la plus fréquente et bénigne. L'IRM est l'examen clé à prescrire en première intention. Le traitement est chirurgical.

Monsieur H., âgé de 64 ans, consulte après la découverte, voici quelques mois, en se rasant un matin, d'une tuméfaction située en avant du lobule de l'oreille (photographies 1 et 2). Il a négligé cette tuméfaction durant 4 à 6 mois, mais devant l'augmentation progressive, bien que lente et indolore, de son volume, il se décide enfin à venir vous consulter. Mr H. est cadre commercial dans une grande surface, fume un paquet de cigarettes par jour depuis 30 ans, et vous le suivez déjà pour une HTA, une hypercholestérolémie, un léger diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte