Allergologie

UNE RHINITE POLLINIQUE  Abonné

Publié le 27/05/2011
La RA est classée selon la durée et l’intensité des symptômes. Le traitement vise à combattre l’inflammation nasale par des médicaments anti-allergiques. Chez les patients atteints de RA isolée, le risque de développer un asthme est au moins multiplié par 4.

Crédit photo : PHOTO RESEARCHERS/PHANIE

Adrien, 27 ans a présenté une rhinite allergique (RA) à partir de l’âge de 10 ans (allergie aux pollens de graminées) puis des crises de toux nocturnes à renforcement printanier à partir de 22 ans, mais peu fréquentes. Les symptômes de RA sont des éternuements et un écoulement nasal, sans obstruction nasale gênante, ni conjonctivite, durant 3 semaines par an, sans retentissement important sur le sommeil et la vie professionnelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte