Neuropédiatrie

UNE PREMIERE CRISE EPILEPTIQUE  Abonné

Publié le 28/02/2014

50% des crises survenant dans l’enfance sont isolées et sans signification péjorative. Seule leur répétition signe la maladie épileptique. On ne traite la crise que si elle dure plus de 5 minutes.

Je suis arrivé rapidement mais la crise était terminée et Julie reposait tranquille dans les bras de sa mère. Une amie présente a pu me décrire l’événement, l’enfant à terre avec de mouvements convulsifs des membres, puis retrouvant peu à peu sa conscience. L’épisode a duré moins de deux minutes. L’enfant est apyrexique, son examen clinique est normal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte