Oncologie

UNE PNEUMOPATHIE RADIQUE  Abonné

Publié le 16/03/2018
La radiothérapie effectuée dans le cadre d’une néoplasie mammaire peut induire des complications pulmonaires précoces (pneumopathies aiguës radiques), et tardives (fibrose pulmonaire et BOOP). Son identification précoce aide à mieux appréhender et traiter ces manifestations.

Mireille, 54 ans, consulte car elle présente depuis 48 heures un train fébrile, une dyspnée lorsqu’elle monte les escaliers de son appartement. Elle ressent une douleur hémi-thoracique gauche. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte