Fin de vie

Une « petite » place pour vous dans les soins palliatifs  Abonné

Publié le 22/03/2013

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) veut faire du maintien à domicile des patients en fin de vie une priorité nationale. En effet, si plus de huit Français sur dix souhaitent « passer leurs derniers instants chez eux », 60 % d’entre eux décèdent à l’hôpital. Mais dans son dernier rapport, rendu public cette semaine, l’ONFV estime que le généraliste ne peut pas, seul, coordonner les soins palliatifs à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte