Gynécologie

UNE NOUVELLE CONCEPTION DU TRAITEMENT DE L'ENDROMÉTRIOSE  Abonné

Publié le 25/09/2009

Les bons résultats du freinage hormonal et ceux décevants de la chirurgie doivent modifier l’approche thérapeutique de l’endométriose.

La résection chirurgicale ne devrait intervenir qu’en cas d’échec du traitement hormonal.

Crédit photo : ©DR

Crédit photo : ©BSIP/CMSP BINOR

Madame Lone Hummelshoj a rapporté à Maastricht en 2005, les résultats d’une enquête mondiale réalisée auprès plus de 5000 patientes endométriosiques. Elle indiquait que les traitements chirurgicaux comme médicaux avaient des résultats insuffisants, avec 30% seulement de satisfaction en général. Un quart environ des femmes se trouvaient dans un état pire et 17% "bien pire". En revanche, les chirurgiens expérimentés obtenaient 80% de résultats favorables (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte