Une maladie auto-immune mais pas seulement …  Abonné

Publié le 17/04/2015

Crédit photo : CHU LILLE/PHANIE

Si l’épidémiologie a produit tout récemment des données puissantes sur le type 1, la recherche fondamentale n’est pas en reste. On sait depuis peu que le diabète de type 1 n’est pas qu’une pathologie du système immunitaire mais touche aussi de façon intrinsèque lescellules Bêta pancréatiques. « La part de ces deux composantes varie en fonction des individus mais elles sont liées, explique Dr Roberto Mallone, (Hôpital Cochin, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte