« Supercondriaque » de Dany Boon

Un rire peu contagieux  Abonné

Publié le 28/02/2014

Chaque matin, Romain Faubert se réveille à l’article de la mort… Il faut bien dire que le métier qu’il exerce, photographe pour un site médical grand public, est pour beaucoup dans l’hypocondrie maladive qui a fait de lui un peureux névropathe. En fait, Romain n’a qu’un seul ami, son médecin traitant, le Dr Dimitri Zvenka qui a fini par le prendre en pitié à le voir débarquer au moindre symptôme dans son cabinet… Mais le bon docteur va finir par se lasser de ce malade trop imaginaire qui lui gâche jusqu’à sa vie familiale…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte