Un rapport dénonce des lacunes dans la prise en charge des détenus psychiatriques

Publié le 05/04/2016
Prison

Prison
Crédit photo : BURGER

"Surpopulation carcérale", "accès insuffisant ou inadéquat aux soins", allers-retours entre prison et hôpitaux psychiatriques "préjudiciables pour les patients", "manque de formation" du personnel pénitentiaire... L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch dénonce comme une "double peine" le défaut de prise en charge des détenus atteints de troubbles psychiatriques. Ils sont des milliers dans les prisons françaises : la dernière étude sur la santé mentale en France remonte à 2004 révélait que presque un quart des détenus étaient atte

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)