Préservatif sur ordonnance

Un nouvel outil de prévention médicalisé contre les IST  Abonné

Par
Publié le 17/05/2019
preser

preser
Crédit photo : SPL/PHANIE

Depuis les années 2000, les progrès dans la prise en charge du VIH ont mené à un net recul de l’usage du préservatif. Conséquence, les IST ont triplé entre 2012 et 2016. On constate en particulier une augmentation de 40 % des infections à gonocoques depuis 2014, mais aussi à chlamydiae et à HPV. On compte par ailleurs aujourd’hui environ 5 000 cas de syphilis, pathologie qui avait pratiquement disparu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte