Biothérapies, endoscopie interventionnelle...

Un nouveau souffle pour la pneumologie  Abonné

Publié le 19/02/2016
La métropole lilloise a accueilli en début d’année plus de 3 200 spécialistes venus présenter des avancées thérapeutiques majeures en pneumologie. Après le cancer, c’est au tour de l’asthme de bénéficier des biothérapies. La mucoviscidose voit son arsenal thérapeutique s’étoffer. Les dispositifs implantables investissent le champ de la BPCO dont l’algorithme thérapeutique proposé par la SPLF semble s’attacher davantage à la symptomatologie qu’à la hiérarchisation en différents stades.
Pneumo

Pneumo
Crédit photo : SRINGER MEDIZIN/SPL/PHANIE

De nombreuses innovations thérapeutiques, dont des biothérapies, s’annoncent en pneumologie et, après le cancer du poumon, les traitements personnalisés s’adressent à l’asthme, la BPCO ou la mucoviscidose. Car plus les possibilités thérapeutiques s’élargissent, avec le recours à des traitements plus lourds et plus coûteux, plus il se révèle indispensable d’identifier les patients susceptibles d’en bénéficier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte