Un deuxième patient « guéri » du Sida par thérapie cellulaire

Publié le 10/03/2020
lymphocytes cd4

lymphocytes cd4
Crédit photo : DR KLAUS BOLLER/SPL/PHANIE

Après Timothy Ray Brown connu sous le nom du « Patient de Berlin », premier patient considéré comme guéri du Sida, le Lancet publie un nouveau cas similaire de négativation du portage viral 30 mois après une greffe de moelle.

Il s'agit d’un homme infecté par le VIH (mais sans signes de Sida maladie sous traitement antirétroviral) chez qui un diagnostic de maladie de Hodgkin a été posé. En se fondant sur les données déjà obtenues sur le « Patient de Berlin », le choix du donneur de greffe de moelle s’est orienté sur un porteur d’une mutation homozygote CCR5-delta 32.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)