Cancer du col de l'utérus

Un dépistage organisé… mais à deux vitesses  Abonné

Publié le 28/08/2018
Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage. Celles-ci bénéficieront d’invitations, de relances postales et d’une prise en charge à 100 % de leur frottis. Pas de mesure spécifique en revanche pour les "bonnes élèves" ni pour les généralistes !
Photo lead

Photo lead
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Et de trois ! Après le cancer du sein et celui du côlon, le cancer du col de l’utérus entre à son tour dans le champ du dépistage organisé (DO). Comme inscrit dans le plan cancer 2014-2019, Agnès Buzyn a en effet annoncé mi-mai la généralisation à l’ensemble du territoire de ce DO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte