Cardiologie

Un congrès virtuel mais des avancées bien réelles Abonné

Publié le 17/04/2020
Un congrès virtuel mais des avancées bien réelles

coeur
ToheyVector /adobe stock

Coronavirus oblige, la réunion annuelle de l’American College of Cardiology a déserté Chicago pour devenir virtuelle. Si les résultats présentés à cette occasion ont été quelque peu occultés par les actualités virales, ils n’en ont pas moins un intérêt certain, en particulier en ce qui concerne l’insuffisance cardiaque ainsi que la maladie artérielle périphérique et la maladie thromboembolique veineuse. 

AOD, nouveaux résultats dans l’AOMI et la MTEV liée au cancer Les AOD n’ont pas dit leur dernier mot… En témoignent deux nouveaux essais présentés à l’occasion du congrès de l’ACC (28-30 mars) qui pourraient changer les pratiques. Le premier, Voyager-Pad, est la suite logique de l’étude Compass qui avait montré chez des patients coronariens stables et/ou atteints de lésions périphériques (AOMI ou lésions carotidiennes) que l’association de l’aspirine à de petites doses de rivaroxaban (2,5 mg x 2) diminuait significativement les évènements cardiovasculaires par rapport à l…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte