Un centaine de cancers de la thyroïde chez des enfants de Fukushima

Publié le 26/08/2014

Des tests effectués sur près de 300 000 jeunes de la province de Fukushima ont révélé que 103 enfants et adolescents avaient développé un cancer de la thyroïde, confirmé ou suspecté.

L’étude sur l’impact des radiations de la catastrophe de Fukushima a été réalisée par le comité de suivi de la santé des habitants. Les 103 jeunes concernés étaient tous âgés de moins de 18 ans au moment de l’accident et vivaient dans la région. Le nombre de cancers confirmés après une intervention chirurgicale s’établit désormais à 57. Les 46 cas restants ne sont pas encore sûrs à 100% mais la probabilité est très élevée. La proportion d’enfants de la province de Fukushima atteints est donc de l'ordre de 30 pour 100 000.

Lien de cause à effet

Difficile pour autant de relier directement ces cancers à la catastrophe car il n’existe pas de base référentielle pour cette région. Les spécialistes mandatés par les autorités tendent à penser que ces cancers ne sont pas directement liés à ce désastre. « On peut difficilement établir un lien de cause à effets, mais il faut néanmoins continuer les examens, car la proportion de découverte de tumeurs augmente avec l'âge, même en temps normal », a déclaré le professeur Shunichi Suzuki de l'université de médecine de la préfecture de Fukushima.

Les parents des enfants ne sont pas du même avis et continue de penser que l’exposition aux rayonnements dans les premiers jours de la catastrophe, est la cause de ces cancers.


Source : legeneraliste.fr