Urologie

UN CANCER DE LA PROSTATE À HAUT RISQUE  Abonné

Publié le 18/09/2009
Un cancer de la prostate peut être à haut risque de progression même lorsque la tumeur reste impalpable.

Mr M, 62 ans, consulte pour une dysurie et une pollakiurie s'accentuant depuis 6 mois. Il n'est pas suivi régulièrement et amène avec lui son dernier dosage de PSA total, datant de 5 ans et égal à 3,8 ng/ml. Au TR, la prostate est modérément augmentée de volume, sans induration. Un nouveau dosage de PSA montre une valeur à 15,4 ng/ml. Il n'existe aucun antécédent familial de cancer de la prostate.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte