Pneumologie

Un bol d’air pour la fibrose pulmonaire  Abonné

Publié le 29/01/2016

Maladie irréversible, progressive et fatale, la fibrose pulmonaire idiopathique dispose d’un nouveau traitement, Ofev® (nintedanib). La FPI est caractérisée par des anomalies des poumons (fibrose) qui se rigidifient et ne parviennent plus à assurer correctement la respiration. Ofev® est un inhibiteur multicible des tyrosines kinases qui ralentit la progression de la FPI avec une diminution de 50 % du déclin de la fonction pulmonaire, avec un profil de tolérance acceptable. Il agit en ciblant les voies profibrosantes et diminue le risque d’exacerbations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte