Addictologie

Un âge emblématique pour l’alcoolique...  Abonné

Publié le 23/05/2014

Crédit photo : CULTURA/IMAGE SOURCE / BSIP

Répartition par sexe et âge des patients, âges de seize ans et plus – vus par les médecins...

Répartition par sexe et âge des patients, âges de seize ans et plus – vus par les médecins...

C’est après la cinquantaine que la consommation d’alcool hebdomadaire chez l’homme est la plus forte. Et que surviennent les conséquences sur la santé d’une alcoolisation parfois ancienne. D’où l’intérêt d’une prise en charge pour abaisser la dose ingérée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte