Psychiatrie

Troubles psychiques : ne pas négliger l’enquête étiologique  Abonné

Publié le 11/11/2016
Malgré les recommandations, la prescription de psychotropes reste trop banale en Ehpad. Établir un diagnostic précis est essentiel pour éviter des prescriptions inadaptées.
p15

p15
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les pathologies psychiatriques sont extrêmement fréquentes chez les personnes âgées, au point de devenir quasiment la règle dans les institutions. Selon une enquête de la Drees réalisée en 2007 (dossier Solidarité et Santé, n°22, Dress 2011), 82 % des résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées souffrent d’au moins une pathologie neuropsychiatrique. Ces troubles sont, bien sûr, plus fréquents dans les Ehpad et les unités de soins de longue durée que dans les établissements non médicalisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte