Diabète

Trois cibles d’HbA1C  Abonné

Publié le 17/11/2017
La moitié des diabétiques français ont plus de 65 ans, et un quart dépasse 75 ans. Parmi cette population très hétérogène, pour une prise en charge optimale, le mot d’ordre est de privilégier l’âge physiologique et non pas chronologique.

La progression de l’espérance de vie a conféré une véritable dimension gériatrique à la maladie diabétique, avec une prévalence de 17,7 % chez les hommes et de 11,5 % chez les femmes entre 70 et 79 ans. Cependant, tout sépare la personne diabétique de 65 ans en bonne santé de celle, plus âgée, institutionnalisée et souvent polypathologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte