Infectiologie

TRAITER UNE PÉDICULOSE  Abonné

Publié le 18/09/2015
La pédiculose du cuir chevelu, seconde maladie contagieuse en matière de prévalence chez les enfants, devient préoccupante du fait de l’émergence de résistances. Habituellement, le médecin généraliste n’est sollicité qu’en cas d’échec de l’automédication, d’où l’importance de connaître les différents traitements.

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

La pédiculose du cuir chevelu, endémique dans les collectivités d’enfants, évolue parfois sur un mode épidémique. Les 6-8 ans sont les plus touchés. Sa problématique est liée à la transmission facile, aux échecs thérapeutiques répétés en partie liés à l’émergence de résistances, aux recontaminations, aux surinfections fréquentes, au non-remboursement des traitements. En France, contrairement au pou de corps, le pou de tête n’est vecteur d’aucune maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte