TRAITEMENT LOCAL DES PLAIES CHRONIQUES  Abonné

Publié le 06/12/2019
Les causes de plaie chronique incluent les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation. Cet article aborde les principes de prise en charge de ces plaies ainsi que les critères de choix des différents pansements.

On qualifie de chronique une plaie dont le délai de cicatrisation est allongé, avec 4 à 6 semaines d’évolution, selon son étiologie. Quelle que soit la plaie, son traitement est d’abord celui de son étiologie. Le traitement des ulcères veineux est en premier lieu fondé sur la compression, tandis que celui du pied diabétique sur la mise en décharge.

Dans les plaies chroniques on trouve notamment les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte