TRAITEMENT DE LA MALADIE HÉMORROÏDAIRE  Abonné

Publié le 22/03/2013

Les épisodes aigus

Il doit être entrepris au plus tôt puisque son but est de supprimer la douleur avant sa résolution spontanée. Le traitement médical est toujours indiqué. Il associe des antalgiques courants (paracétamol, tramadol), à l’exclusion de l’aspirine, des topiques anti-inflammatoires à base de corticoïdes, des anti-inflammatoires non stéroïdiens per os (4).Dans tous les cas, ces traitements seront associés à une régularisation du transit intestinal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte