Prévention de l’allergie

Tous égaux  Abonné

Publié le 26/09/2014

La diversification alimentaire doit se faire entre 4 et 6 mois. On infirme maintenant l'hypothèse que plus le contact avec l'allergène se fait tard moins le risque d'allergie est grand ; pour toutes les sociétés pédiatriques et l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), il n'y a plus de raison de retarder la diversification chez les enfants à risque d'allergie (au moins un parent du premier degré allergique).


Source : Le Généraliste: 2692