Maladies professionnelles

TMS, des métiers et des femmes  Abonné

Publié le 13/06/2014
?Si l’on recense davantage de TMS chez les femmes que chez les hommes, cela reflète surtout la division des tâches au travail selon le genre plus qu’une prédisposition intrinsèque. Avec une fréquence accrue de ces troubles chez les ouvrières.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) recouvrent un large ensemble d'affections de l'appareil locomoteur, occasionnant douleurs et gênes fonctionnelles souvent quotidiennes. Ils constituent de loin la première cause de maladies professionnelles indemnisées et la deuxième cause médicale de mise en invalidité. Tendons et gaines tendineuses, muscles, nerfs, ligaments, capsules articulaires et bourses séreuses, vaisseaux... : les structures potentiellement affectées sont nombreuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte