Gastro-entérologie

TFI : la génétique, une piste parmi d’autres  Abonné

Par
Hélène Joubert -
Publié le 03/06/2016
Dans les pays occidentaux, les troubles fonctionnels intestinaux (TFI) touchent plus volontiers les femmes. Différentes pistes tentent d’expliquer cette vulnérabilité du sexe faible.
intestin irritable

intestin irritable
Crédit photo : CNRI/SPL/PHANIE

En matière de TFI, les femmes occidentales sont globalement plus exposées que les hommes. Ainsi, « en Europe et en Amérique du Nord, les femmes souffrent plus souvent de syndrome de l’intestin irritable (SII), de constipation, de dysphagies, de ballonnements ou encore de douleurs abdominales fonctionnelles », indique le Dr Pauline Jouët (hôpital Ambroise-Paré, Boulogne-Billancourt). En France le SII touche trois femmes pour un homme, les femmes rapportant un peu plus souvent une forme avec constipation plutôt qu’avec diarrhée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte