Psychopathologie

TDAH, une souffrance à repérer  Abonné

Publié le 27/03/2015
Entre stigmatisation inutile et perte de chance pour l’enfant, le repérage des troubles du comportement de l’enfant n’est pas toujours facile. Pour le TDAH, la non-spécificité des symptômes peut brouiller les pistes alors que les enfants sont en souffrance.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les généralistes assurent le suivi de la majorité des enfants (79 % selon l’Assurance Maladie), ce qui leur confère une place de choix pour repérer les troubles du comportement de l’enfant. Cependant, la grande variabilité du rythme de développement de chaque enfant, les difficultés de l’expression des plaintes par les parents et la variété des troubles peuvent rendre l’exercice difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte