Tableau 3. Signes en faveur d’une neuropathie périphérique (2)  Abonné

Publié le 09/10/2009

Les neuropathies périphériques peuvent se révéler par des symptômes sensitifs et/ou moteurs, symétriques ou non.

Signes sensitifs

- Les paresthésies (picotements, fourmillements, sensation de froid,…,) en l’absence de stimulation.

- Les dysesthésies (sensations identiques aux paresthésies mais suite à une stimulation [intolérance aux draps,..]).

- L’hypoesthésie localisée le plus souvent aux membres inférieurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte