Sus au "Fat shaming" ! Se moquer des personnes en surpoids nuit à leur santé

Par
Publié le 29/01/2017

« Je ne suis pas gros, juste enveloppé ! » Faire des allusions à l’embonpoint des individus demeure une forme de préjudice très courante. Les personnes qui luttent face à leur problème de poids se retrouvent confrontées aux stéréotypes qui les jugent parfois fainéants, voire incompétents. Or, la souffrance qui en découle a un impact sur leur santé et augmente leur risque de développer une maladie cardiovasculaire ou métabolique d’après une étude parue dans la revue Obesity.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)