Gastro-entérologie

SUIVRE UN PATIENT ATTEINT DE MALADIE DE CROHN  Abonné

Publié le 18/09/2009

Suivre un patient atteint d’une maladie de Crohn, outre diagnostiquer une poussée ou une aggravation, c’est surveiller l’efficacité, la tolérance et l’observance des traitements prescrits, en veillant à l’indispensable information du patient.

Maladie de Crohn. Fistule iléo-colique.

Maladie de Crohn. Fistule iléo-colique.
Crédit photo : ©BSIP/BELMONTE

Récidive post-opératoire d'une maladie de Crohn.

Récidive post-opératoire d'une maladie de Crohn.
Crédit photo : ©BSIP

LA SURVEILLANCE DU PATIENT

Les sujets atteints d’une maladie de Crohn (MC) sont exposés à la survenue de poussées, aux effets indésirables des traitements et à un risque augmenté de cancer. Ces risques justifient un suivi médical spécifique qui s’inscrit dans une relation de longue durée. Après une durée médiane de survie de 12 ans, 87 % des patients atteints de MC ont une évolution par poussées entrecoupées de phases de rémission plus ou moins complètes tandis que 13 % n’ont eu qu’un seul épisode (7).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte