Psycho-oncologie

SUICIDE ET CANCER : QUI, QUAND ET POURQUOI ?  Abonné

Publié le 05/04/2019
Dans les six mois qui suivent l’annonce d'un cancer, une attention particulière devrait être portée aux facteurs de risque les plus déterminants de suicide : le genre masculin et les localisations à plus mauvais pronostic (mésothéliome, pancréas, œsophage et poumon).
Chimiotherapie

Chimiotherapie
Crédit photo : GARO/PHANIE

Risque de décès par suicide après un diagnostic de cancer en Angleterre

Henson KE, Brock R, Charnock J, & al. Risk of Suicide After Cancer Diagnosis in England JAMA Psychiatry 2019 ;76:51-60. http://doi.org/10.1001/jamapsychiatry.2018.3181

CONTEXTE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte